Et si le RGPD défavorisait les entreprises qui le respectent ?

26 mai 2018 - : Nouvelle-Techno.fr - : Pas de commentaire

Et si le RGPD défavorisait les entreprises qui le respectent ?

Sous ce titre volontairement provocateur se cachent des questions qui pourraient en faire douter plus d'un.

Pour commencer, un petit tour rapide de certaines contraintes du RGPD.

RGPD, qu'est-ce que c'est ?

Vous avez forcément entendu parler du RGPD depuis quelques jours. Il s'agit du Réglement Général sur la Protection des Données, voté le 27 avril 2016 par le Parlement et le Conseil Européen, qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Ce réglement a pour but principal de mettre en oeuvre un cadre légal pour protéger les données personnelles des habitants de l'Union Européenne. Ainsi, en bref, toute entreprise ou organisation qui collecterait les données personnelles d'un habitant de l'Union Européenne devra s'y conformer, quelle que soit sa localisation.

Quel impact pour les bases de données existantes ?

Si vous possédez une base de données contenant des données permettant d'identifier les personnes de manière directe (e-mail, téléphone, adresse...) ou indirecte (adresse ip, géolocalisation...), vous tombez sous le coup du RGPD.

Si vous ne l'aviez pas fait, vous devez demander le consentement de ces personnes pour les conserver et leur préciser pour quel usage et pour quelle durée.

Si vous souhaitez continuer à communiquer par e-mail, vous devez obtenir explicitement l'accord de ces personnes également.

De plus, il est obligatoire d'être en mesure de pouvoir prouver l'obtention de ce consentement ainsi que la date de cette obtention.

Pourquoi le respect du RGPD peut porter préjudice à votre entreprise ?

Pour être clair, il faut respecter le RGPD, mais je vais vous expliquer ci-dessous pourquoi ce respect peut porter préjudice à votre entreprise...

Vous avez dû recevoir, aux alentours du 25 mai, une quantité non négligeable d'e-mails provenant de sites sur lesquels vous vous êtiez inscrits (ou non), vous demandant d'accepter qu'ils conservent vos données, sans quoi votre compte serait supprimé.

Devant cette quantité d'e-mails, le réflexe de bon nombre de personnes sera de les supprimer purement et simplement.

Ainsi, une entreprise respectant le RGPD va contacter tous ses clients pour obtenir leur accord.

Si 10% des clients (chiffre à mon sens sous évalué) suppriment l'e-mail, celà se traduira par la suppression de 10% de leur portefeuille client, et donc la perte de contact avec eux.

Quelle entreprise désire perdre des clients ? Aucune bien sûr !!!

Au contraire, une entreprise ne respectant pas le RGPD s'exposera aux plaintes de ses clients si elle les contacte sans avoir obtenu leur accord, mais n'aura pas pris le risque de perdre des clients.

Ca laisse à réfléchir...

Commentaires

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire